Les 4 raisons du succès du Microlearning

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Comme son nom l’indique, le Microlearning peut être défini simplement comme un “apprentissage court”. Ce concept de micro-apprentissage est généralement utilisé sur une plateforme de formation en ligne. Apprendre sur une courte durée, de 30 secondes à 5 minutes, permet de se former de manière innovante et informelle.

Pour que le Microlearning fonctionne et se développe , il est indispensable de respecter trois points :
–    Mobilité, pour une formation accessible à tout moment (ce que permet l’utilisation du smartphone)
–    Brièveté, des séquences d’apprentissage courtes de 30 minutes maximum
–    Interactivité, point essentiel pour motiver et engager l’apprenant.

Découvrons maintenant les raisons de ce succès.

Pourquoi le Microlearning est le “New black” ? 

1. Gloire aux formats courts !

Avec internet et l’utilisation du smartphone, la consommation d’informations se fait “sur le pouce” et est accessible en un clic, d’où cette forte tendance aux formats courts : les tweets, les dépêches (AFP), les brèves, les newsflashs… Tout doit être assimilable rapidement. Avec le temps, on a donc appris à être de plus en plus efficace, plus concis, plus direct dans le but de répondre efficacement au phénomène de baisse de l’attention (en 2016, elle a été estimée en moyenne à seulement 8 secondes, soit moins que celle d’un poisson rouge !)

Tous les modes de consommation d’informations que nous apprécions reposent ainsi sur du court-terme, ce qui prouve que les formations professionnelles traditionnelles doivent également évoluer. D’ailleurs, 58% des employés se disent être plus enclins à utiliser les outils de Digital-Learning de leur entreprise si le contenu était découpé en notions courtes.

2. Des compétences à portée de clics

Notons que 74% des employés utilisent déjà leur smartphone pour rechercher des informations utiles pour travailler.

Une plateforme de Microlearning permet donc d’offrir un accès instantané et illimité à une base de données personnalisée. En un clic, on peut accéder immédiatement aux connaissances nécessaires ! Pas de recherches internet ou de cours interminables à parcourir pour trouver le notion voulue,

le Microlearning permet d’améliorer ses compétences par “petits morceaux”.

Une application de Microlearning peut être vue comme une sorte de coach qui serait toujours là, prêt à fournir les informations qu’il faut, des coups de pouce, des piqûres de rappels etc. Ces modules peuvent également rassurer certaines personnes : en pouvant jeter un oeil sur des “antisèches” et trouver les réponses à ses questions dès qu’ils en ressentent le besoin, n’importe où et n’importe quand.

3. L’apprenant devient acteur de sa formation !

Avec le Microlearning, le but est aussi de responsabiliser les collaborateurs. Toutes les formations sont à leur disposition, ils choisissent donc où et quand ils veulent monter en compétence : en attendant un rendez-vous, à la pause café, dans les transports… chacun est maître de sa formation ! On ne les force pas à rester assis pendant deux jours pour assister à une formation.

Le format court donne naturellement envie de se former puisqu’il est plus facile de trouver du temps libre ici et là plutôt que de réserver un gros créneau horaire. Ce système leur donne plus de liberté, les apprenants se sentent valorisés.

4. Une victoire à chaque pas !

Vous l’aurez compris, le but du Microlearning est donc d’apprendre un module après l’autre, par petits morceaux et de progresser constamment, jour après jour. Ce système permet ainsi à l’apprenant de suivre sa progression mais aussi de célébrer chaque nouvelle compétence ! Il est effectivement plus facile de se rendre compte que l’on avance avec ce système plutôt qu’avec un seul gros module chronophage.

Le Microlearning est également appelé “Nuggets Learning”, à consommer sans modération !

Ce système de Microlearning a tout pour plaire… et plaît déjà ! 67% des organisations offre déjà une sorte de Mobile Learning à leurs employés. En effet, si autant d’entreprises l’utilisent et l’approuvent c’est parce qu’il garantit un retour sur investissement autant quantitatif que qualitatif. D’autant que les apprenants le plébiscitent aussi : ils sont engagés et motivés !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

About the author

Cleo

Responsable Communication chez Beedeez et adepte des nouvelles techniques d'apprentissage !

View all posts