mobile learning, beedeez, gamification, elearning, digital learning, lms, learning management système, scorm, entreprise apprenante, capsules, formation, formation professionnelle, formpro, formation à distance, formation sur le terrain

Mobile Learning dans votre entreprise : mode d’emploi.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

18,2%, c’est le taux de progression annuel du mobile learning durant les 5 dernières années ; si vous levez les yeux durant votre prochaine session de formation et que vous regardez le nombre de vos collègues qui pianotent discrètement sur leurs smartphones, vous comprendrez immédiatement le potentiel du mobile learning dans votre entreprise.

Par mobile learning on entend la rencontre entre les TICE, l’elearning et la technologie des smartphones. Au delà d’une simple adaptation des contenus au format mobile, le mobile learning provoque une véritable nouvelle manière de penser la formation en entreprise. Si les Etats-Unis sont déjà bien avancés en la matière (selon une étude du Cabinet Brandon Hall Group, 100% des entreprises les plus performantes aux Etats-Unis utilisent fréquemment le mobile learning), la France n’en n’est qu’à ses débuts.

Après un rapide coup d’oeil, vous êtes convaincu de la nécessité d’introduire le mobile learning dans votre entreprise mais déjà plusieurs questions se posent à vous : tout d’abord comment bien saisir les spécificités et les points forts qu’ouvrent ces technologies ? Mais également comment résoudre les défis que ces nouvelles pratiques posent à votre entreprise ? Et enfin comment entrevoir les nouvelles opportunités amenées par ces outils pour mieux les intégrer à son entreprise ?

Points forts & spécificités du mobile learning

Même si ce n’est pas une règle absolue, le mobile learning est très souvent associé au rapid learning. Le format court s’adapte naturellement à la technologie des smartphones et l’usage qu’en font les particuliers. Les sites d’information ont par exemple déjà pris le pli de diffuser des contenus plus courts et plus directs pour les technologies mobiles.

Ces formats courts, pensés pour le mobile sont extrêmement efficaces pour les entreprises.

Ils permettent aux collaborateurs de se former pendant des temps très courts et de manière très précise directement sur les points dont ils ont besoin. Cette durée d’apprentissage limitée s’intègre parfaitement aux journées très actives, ils peuvent ainsi se former en quelques minutes en attendant le début d’une réunion par exemple ou bien en se rendant à un rendez-vous d’affaire.

En ce sens il faut être vigilant à ce que le déploiement de la formation mobile au sein de votre entreprise ne soit pas qu’une simple adaptation des contenus elearning déjà existants à un écran de smartphone ou de tablette. Trop de plateformes d’apprentissage créent une version mobile qui n’est finalement qu’une réduction de leurs contenus à un écran plus petit. C’est une solution bancale peu adaptée aux besoins des collaborateurs et surtout qui n’exploite pas du tout le potentiel de la formation sur smartphone. La solution de mobile learning que l’entreprise choisit d’adopter doit être d’abord pensée pour le smartphone, et donc intuitive à l’extrême comme le sont les applications grand public aujourd’hui. L’expérience utilisateur doit embarquer le collaborateur dès la première seconde et ne plus le lâcher.

C’est avec ce même souci d’attractivité que le mobile learning reprend les codes les plus efficaces des applications grand public au service de l’apprentissage avec une gamification très présente, des interactions ludiques très fréquentes avec l’utilisateur, le tout dans une tonalité plus proche, plus légère que les outils de formation traditionnels.

Ces formats courts et ludiques font également du mobile learning l’un des meilleurs support pour l’ancrage des connaissances.

En effet, suite à une formation en présentiel par exemple, si aucun rappel n’est fait dans les trois mois, c’est plus de 90% de la connaissance transmise qui est oubliée. Cette déperdition suit une courbe mathématique appelée courbe de l’oubli mise en lumière par Ebbinghaus. Pour contrecarrer cette déperdition de connaissance, le mobile learning permet des rappels réguliers et ludiques de ce qui a été appris, et ce dans un format peu contraignant.

Enfin la force du mobile learning pour l’entreprise vient du fait que c’est un formidable outil de terrain.

Les commerciaux en prospection, les conseillers en magasin, les ouvriers sur les chaînes de montages etc. n’ont-ils pas beaucoup plus de facilité à sortir leur smartphone plutôt que de se rendre à un poste de travail ? A cela s’ajoute la théorie de l’apprentissage appelée méthode 70 / 20 / 10 qui dit que, lorsque l’on doit apprendre quelque chose et notamment en entreprise, on apprend 10% en formation présentielle, 20% en échangeant avec son équipe et 70% en pratiquant directement sur le terrain. Dans ce cas, la mobilité du smartphone en fait l’outil parfait pour accompagner et mesurer l’apprentissage durant les 70% de pratique.

Défis à relever

Il ne s’agit pas de tout balayer : les formations et les formations digitales existent dans la plupart des entreprises depuis plusieurs années. Chaque société a d’ailleurs bien souvent acquis de l’expérience dans ce domaine et a adopté une manière de fonctionner propre à son identité, à ses collaborateurs et à son secteur.

Le mobile learning vient compléter très efficacement l’arsenal de formation de l’entreprise

Il doit donc s’adapter le mieux possible à cet environnement existant. Par exemple une nouvelle application mobile d’apprentissage dans l’entreprise doit être capable de remonter des informations au LMS existant.

On entend par LMS les « Learning Management System” c’est à dire les plateformes d’apprentissage fournies aux entreprises depuis de nombreuses années par des prestataires spécialisés. D’ailleurs les LMS commencent à adopter de nouveaux formats techniques (TIN CAN) permettant de faire circuler les informations plus facilement entre des applications extérieures comme celle supportant le mobile learning, et leur système.

Néanmoins, l’adoption de ce nouveau format est encore très marginale. La plupart des LMS utilisent encore pour le moment un format plus ancien et moins ouvert, appelé SCORM. Mais même dans ce cas, certaines entreprises de mobile learning ont inventé des procédés afin de pouvoir s’interfacer à ces plateformes LMS. Pensez à vérifier que c’est bien le cas au moment de choisir votre prestataire de mobile learning.

Au delà même des LMS, il est important de pousser le plus loin possible la compatibilité des formats de mobile learning avec les intranets, les sites web des entreprises, les outils et applications déjà existants, etc. Tout cela dans le but d’offrir au collaborateur une véritable expérience d’apprentissage multi-canal.

Autre défi important pour la bonne intégration du mobile learning dans les entreprises : la compatibilité avec la diversité de smartphones existants. En effet d’une entreprise à l’autre les parcs peuvent être très différents et les modèles parfois anciens. Beaucoup de tests donc, et la mise en place de version “lite” pour les modèles les plus anciens, sont à prévoir pour une bonne intégration du mobile learning à votre entreprise.

La dynamique du “BYOD” (Bring Your Own Device) diversifie encore un peu plus le parc des modèles de smartphone. Cependant elle le modernise aussi et permet à ceux qui n’étaient pas encore équipés par leur entreprise de faire le choix d’utiliser leur propre smartphone. Bonne dynamique donc pour la diffusion du mobile learning au sein de entreprises.

Enfin le mobile learning est bien souvent porteur de modèles pédagogiques comme la pédagogie inversée ou le Rapid Skills Acquisition qui ne sont pas toujours existants dans l’entreprise. L’outil doit donc prévoir de guider pas à pas ceux qui vont gérer le mobile learning dans leur entreprise, et leur permettre de faire les choix les plus adaptés.

Nouveaux horizons, nouvelles opportunités.

L’arrivée du mobile learning, c’est également l’occasion de rendre ses lettres noblesse à la formation dans votre entreprise. En effet le mobile learning, en plus d’être un outil d’apprentissage, peut, s’il est pensé comme tel, être aussi un outil de transmission de savoir et ainsi mettre le flux de connaissances au coeur du succès de votre entreprise.

En effet, si les formats courts et ludiques portés par le mobile learning sont facilement assimilables par vos collaborateurs, ils sont aussi plus simple et demandent moins de temps de création. Un outil de mobile learning auquel est associé une plateforme très simple de création de contenu permet ainsi à chacun dans l’entreprise de créer ses modules pédagogiques et de les diffuser aux autres. Vous capitalisez de manière très efficace sur le savoir déjà acquis au sein de votre entreprise.

Autre fonctionnalité propre au mobile, la possible géolocalisation de son porteur : dès lors pourquoi ne pas former vos collaborateurs en fonction de l’endroit où ils se trouvent ? Près d’une machine particulièrement dangereuse à utiliser se déclenche un module de rappel sur les règles de sécurité, en approchant d’une entreprise cliente, vos commerciaux reçoivent des modules sur ce qu’ils doivent savoir sur cette entreprise et ce qu’ils doivent leur vendre, etc.

Le smartphone dans la poche de chacun de vos collaborateurs peut devenir un véritable coach d’apprentissage personnalisé.

Grâce aux procédés de plus en plus efficaces de machine learning, votre application d’apprentissage est capable de comprendre comment vous apprenez le mieux, quel est votre rythme, vos disponibilités, ce dont vous avez besoin d’apprendre pour progresser rapidement dans l’entreprise. Ainsi votre solution vous distribue automatiquement ce dont vous avez besoin au moment le plus efficace et le plus favorable, pour vous et rien que pour vous. Vos formations standards s’adaptent ainsi comme par magie aux besoins spécifiques de chacun de vos collaborateurs.

Vous en savez maintenant un peu plus sur ce qu’est le mobile learning, pourquoi l’utiliser, et comment l’intégrer au mieux à votre entreprise. Vous verrez ainsi à quel point il permet de rendre naturel et facile l’apprentissage pour vos collaborateurs. Si vous souhaitez aller plus loin n’hésitez pas à nous contacter via le site www.beedeez.com.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

About the author

Cleo

Responsable Communication chez Beedeez et adepte des nouvelles techniques d'apprentissage !

View all posts