L’obsolescence des connaissances : un besoin perpétuel de se former !

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Face aux nouvelles innovations et au renouvellement des savoirs , l’obsolescence des connaissances est un sujet d’actualité qui entraine la nécessité de se former continuellement. Mais alors, comment rester à jour ?

 

Qu’est-ce que l’obsolescence des connaissances ?

C’est le phénomène par lequel les connaissances acquises deviennent inadaptées car dépassées.

Si les connaissances sont de plus en plus nombreuses et  accessibles – à tel point que l’on parle de “société du savoir”-  elles sont paradoxalement de plus en plus temporaires. La démocratisation et la prolifération du savoir sont donc étroitement liées avec son obsolescence !

En fait, c’est parce que l’on découvre sans cesse de nouvelles choses que les connaissances que l’on avait acquises ne sont plus à jour. D’autant plus que ce cycle du savoir est de plus en plus court ! De nouvelles connaissances sont découvertes régulièrement et rapidement.  En effet, on estime que la connaissance mondiale double environ tous les 9 ans ! 

Cela n’est pas sans conséquence sur le monde professionnel puisque à l’horizon 2030, près de 60% des métiers qui seront alors exercés n’existent pas encore aujourd’hui !

 

Quels facteurs expliquent l’obsolescence des connaissances ?

Les innovations technologiques et la transformation digitale généralisée dans tous les secteurs bouleversent les pratiques au quotidien autant dans la vie personnelle que professionnelle.  Les connaissances et compétences des salariés deviennent donc plus facilement obsolètes. Que ce soit la formation, le secteur bancaire, l’agriculture etc. …tous les secteurs connaissent une mutation vers le digital.

Et si certains secteurs sont plus touchés que les autres (par exemple, dans le marketing digital, les pratiques évoluent tellement vite qu’il faut les revoir tous les 6 à 12 mois),  aucun secteur n’est à l’abri du syndrome Kodak !

 

Le syndrome quoi ?

Le syndrome Kodak désigne le phénomène de disparition de grandes entreprises dont l’activité première est devenu obsolète face aux innovations technologiques et numériques.  Pourquoi Kodak ?

En 2012, Kodak déposait bilan, son coeur de métier (appareil photo jetable et développement de la pellicule) ayant été concurrencé par l’appareil photo numérique… justement inventé par Kodak elle-même en 1975 ! Mais de peur de s’éloigner de son activité principale, l’entreprise avait finalement décidé de renoncer à cette innovation… causant sa perte !

Il est donc important pour une entreprise comme pour un salarié de se tenir au courant des innovations, pour adapter son activité, améliorer ses compétences et ainsi se mettre à jour !

 

Alors comment faire pour pallier l’obsolescence des connaissances et des compétences ?

Formez-vous perpétuellement ! Si les diplômes sont de plus en plus nécessaires pour pouvoir décrocher un emploi, ils sont également de plus en plus vite dépassés. Il ne vous suffira donc plus de vous contenter de votre formation initiale pour le restant de votre vie professionnelle. 

Ceci est d’autant plus vrai qu’avec la transformation digitale de l’ensemble des secteurs, les méthodes de travail en entreprise et les entreprises elles-mêmes sont bouleversées.

Heureusement, de plus en plus d’entreprises ont compris ce problème et proposent des solutions de formation continue.  Le Digital Learning séduit notamment car il offre une solution adaptée aux contraintes actuelles : c’est d’autant plus le cas  pour le  Mobile Learning qui permet aux salariés d’apprendre pendant leur temps libre sur leur smartphone. Si vous voulez en savoir plus sur le Mobile Learning, rendez-vous sur www.beedeez.com

 

Alors, n’attendez plus pour vous former ! C’est le portofolio de vos compétences qui fera réellement votre employabilité !

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

About the author

Laure Khallouf

View all posts